Accueil du site > Sauvegarde du patrimoine > Non à l’arasement du barrage de BIGNY pour conserver LE PATRIMOINE.

Non à l’arasement du barrage de BIGNY pour conserver LE PATRIMOINE.

dimanche 13 mars 2011, par Jacques ROMAIN

"Non à l’arasement du barrage de BIGNY pour conserver le patrimoine

le barrage

Le barrage de Bigny sur le Cher est à l’Etat, sur sa rive gauche un canal de dérivation d’environ 3 km appartient à l’usine Smurfit Kappa Socar.

Sur les berges de ce canal de dérivation des forges ont été construites (forge, pointerie, logement ouvrier, maison de Maître ... ) ; Cette ancienne forge devenue LA PETITE FORGE a été restaurée, une partie des bâtiments et l’ancien canal de dérivation sont inscrits au titre des monuments historiques [1]

Eléments protégés :

  • logement d’ouvriers
  • logement patronal
  • remise
  • canal
  • installation hydraulique
  • élévation
  • toiture

L’état veut araser le barrage, ce qui entraînerait inévitablement :

  • Un assèchement du canal,qui deviendrait un fossé à ciel ouvert.
  • Des désordres importants sur les fondations, désordres dus au manque d’humidité qui était maintenu par le flux continu du canal.
  • Une modification de l’environnement paysager de La Petite Forge et des berges du canal.
  • Plus de parcours de santé sur le chemin de La Petite Forge longeant les berges.
  • Plus de parcours pédestre reliant le GR41 et le chemin des pécheurs.
  • Plus de jardins ouvriers (une vingtaine). En effaçant le barrage, les PCB retenus en amont, les sédiments pollués vont être néfastes au bon rétablissement écologique du Cher. Les services de l’état se retranchent derrière de belles expressions : préservation de l’écosystème aquatique, continuité écologique, transport des sédiments....et décident d’effacer 400 ans d’HlSTOIRE, l’histoire de notre village « BIGNY », l’histoire de « La Petite FORGE »et du « canal de dérivation ».

En effet vers 1640, le Marquis CHARLES de BIGNY propriétaire des forges et grand maître de forges obtint le droit de construire une digue de fagots sur le cher, digue aujourd’hui solidifiée. Cette digue alimentait un canal, l’eau faisait tourner les roues à aubes et servait à laver le minerai. On dit que LEONARD de VINCI aurait travaillé sur les plans de la digue et du canal. Cette forge très prospère a produit jusqu ’à 1000 tonnes de fonte affinée sur place. Cette industrie a contribué au développement de notre commune.

Arrêtons les services de l’état de dilapider l’argent public (5 à 6 études ont déjà été menées) et retrouvons un vrai projet :

  • Maintien en eau du canal
  • Préservation du Patrimoine
  • Développement touristique de la vallée du CHER.
  • Production d’énergie hydro-électrique (seule énergie verte ,sans gaz à effet de serre)
  • Un Partenariat Public Privé (P.P.P.) est possible.

Merci de signer et de diffuser la pétition autour de vous."

Her-bigny-vallenay@orange.fr

L’inscription du site dans la base Mérimée du Ministère de la Culture

Voir en ligne : N’hésitons pas à signer la pétition !

Notes

[1] ndlr : inscription par arrêté du 21 mars 1991

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL