Accueil du site > Sauvegarde du patrimoine > Non à l’arasement du barrage de Bigny

Non à l’arasement du barrage de Bigny

mercredi 23 février 2011, par Jacques ROMAIN

Cet article fait suite à l’article 62

"Le barrage de Bigny appartient à l’Etat ; Sur sa rive gauche, le canal de dérivation appartient à l’usine Smurfit Kappa .

Sur les berges de ce canal, les anciennes forges, aujourd’hui « La Petite Forge », ont été restaurées et sont inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historique.

Depuis 2004, les services de l’état (DDT , DREAL…poussés par l’ Onéma) engagent des études très coûteuses ( 5 à 6) afin de nous convaincre que le barrage doit être effacé . Les comptes rendus rédigés par un membre de la DDT font ressortir les conclusions suivantes :

  1. coût de réhabilitation trop élevé (montant surévalué)
  2. Passe à poisson obligatoire (montant indiqué correspondant au montant d’une passe à poisson pour un barrage supérieur à 5 mètres alors que celui de Bigny est inférieur à cette hauteur.)
  3. Production d’hydroélectricité non rentable
  4. Très mauvais état, plus d’entretien, risque de rupture…

Par contre les chiffres du coût de l’effacement sont toujours sous-évalués : Effacement seul sans mesure d’accompagnement obligatoire, ni prise en compte du projet de maintien en eau du canal.

Nos observations, nos réflexions lors des réunions sont totalement ignorées.

Aujourd’hui, le seul objectif de l’ÉTAT est de détruire tous les petits barrages, autrefois appelés digues, alors qu’au 16ème siècle ces retenues d’eau servaient à la régulation des crues et des voies navigables. Ces digues, maintenant des barrages, ne figurent pas sur les cartes du STAGE (plan de gestion de la Loire 2009.2013) ..."

lire la suite dans le document joint

Documents joints

4 Messages de forum

  • Non à l’arasement du barrage de Bigny Le 23 février 2011 à 22:37 , par nitrame

    bonsoir, je rêve de ces promenades le long du canal, et je suis toute dévouée pour aider à sa conservation.
    Que dis-je, je suis avec HER déterminée à araser les décisions prises dans les longs couloirs de l’absurdité administrative, Administration qui choisi les lobbies de la pêche ou celles des sports de loisir aquatique, au détriment des sites , de la protection du paysage, de la protection de la faune et de la flore, et enfin, si nos anciens ont posé un barrage sur ce bras du Cher , ce n’etait pas pour faire beau, et ralentir le cours du fleuve, mais bien pour en réguler son débit de l’amont vers l’aval.
    Plus de barrages de retenu, plus d’inondation dans les points bas.Nitrame

    • Non à l’arasement du barrage de Bigny Le 24 mars 2011 à 16:05

      Bonjour,

      l’effacement d’un barrage sur un cours d’eau est la meilleure solution si l’on veut protéger la faune et la flore.
      Un barrage qui n’a plus d’utilité et qui est en mauvais état doit donc être enlevé, c’est la solution la plus responsable au niveau écologique mais aussi économique (on parle d’argent public !!). Les barrages comme Bigny ne régulent pas du tout l’eau (Bigny est d’ailleurs ensablé aux 3/4, et presque stérile en terme de faune et de flore), et ils ont été construits pour utiliser l’eau (dans le cas de Bigny, pour les fonderies, mais aujourd’hui l’usine est équipée d’un forage, et n’a plus besoin du barrage).
      Il a été envisagé d’installer une centrale électrique sur ce barrage il y a quelques années, mais le porteur de projet à abandonné car cela était trop couteux par rapport au peu de rentabilité d’une turbine sur un cours d’eau peu puissant comme le Cher. L’hydro électricité est certes une énergie renouvelable, mais pas sans conséquences. Sans entrer dans le détail, renseignez vous sur l’impact des barrages en Loire sur le saumon atlantique qui à presque disparu, et l’anguille qui suit le même chemin, ou "encore l’esturgeon, les aloses ou les lamproies marines.
      Il est toujours difficile de faire comprendre les impacts négatifs d’un barrage sur la faune et la flore des cours d’eau à des gens non initiés, mais j’espère que vous me lirez jusqu’au bout, et que je vous aurais donné envie de "restaurer" et de "protéger" un patrimoine naturel qui existe depuis des millions d’années, et qui ne saurait être comparé à un barrage, aussi intéressant soit-il (Encore que je ne comprenne pas que l’on trouve qu’un gros bloc de béton au milieu d’une rivière soit beau ?) : la rivière le Cher !!

      • Non à l’arasement du barrage de Bigny Le 24 mars 2011 à 20:01 , par Jacques ROMAIN

        Bien que anonyme, ce message est intéressant et mérite d’être publié ;
        Néanmoins, il est paru il y a quelques jours un article de presse rendant compte de la réunion du conseil scientifique international du saumon de Loire-Allier, réuni il y a peu à Orléans ; Il apparaitque le problème de la disparition des saumons dans la Loire n’est plus tant un problème de barrages que de pollution de l’eau....
        Je laisse à d’autres, plus compétents que moi, le soin de répondre aux autres affirmations.

  • Non à l’arasement du barrage de Bigny Le 28 novembre 2013 à 02:12 , par Marie

    Excellent article parlant du sujet. Ce site web est également fort plaisant à explorer

    cigarette electronique prix

    le e-cigarette passive la cigarette electronique hyères cigarette electronique joytech du cigarette electronique pas cher cette cigarette electronique française pour cigarette electronique norman cette e-cigarette electronique ego stardust ce5 des cigarette electronique rechargeable ego cela
    e-cigarette cigarette history pour e-cigarette fluid une e-cigarette parfum avec cigarette electronique kr 808d1 le cigarette electronique fuu avec e-cigarette parts

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL