Accueil du site > Les canaux du Centre France > Vallée du Cher et territoires limitrophes > LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE. LA QUALITE DES EAUX (...)

LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE. LA QUALITE DES EAUX FAIT-ELLE PARTIE DE VOS PREOCCUPATIONS ?

lundi 10 avril 2017, par Jacques ROMAIN

L’humanité a pris conscience que l’eau douce était un bien précieux et vital pour la majorité des espèces, dont les hommes, vivant sur la planète. En 1992, une loi française qualifie l’eau de « patrimoine commun de la nation ». Cette prise de conscience s’est traduite par des lois visant à la restauration de la qualité des eaux superficielles et à la préservation de la ressource. Promulguée en 2000, la Directive Cadre Européenne (DCE) exige une obligation de résultats sur la restauration de la qualité de l’eau tout en laissant aux Etats-membres le choix des moyens pour les atteindre. Issue d’une transposition de cette directive européenne, la loi française sur l’eau et les milieux aquatiques, la LEMA, est promulguée le 30 décembre 2006. Elle comporte, en tant que moyen, le principe de continuité écologique défini comme la libre circulation des espèces et des sédiments. Cette transposition obéit essentiellement à un groupe d’écologistes idéologues visant un retour aux cours d’eau naturels....

Lire la suite de la lettre ouverte dans le document joint :

Voir en ligne : LA QUALITE DES EAUX FAIT-ELLE PARTIE DE VOS PREOCCUPATIONS ?

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL