Accueil du site > Les canaux du Centre France > Canal de Berry > Actualités > Le pont-canal de la Tranchasse à l’étude

Le pont-canal de la Tranchasse à l’étude

mercredi 25 novembre 2015, par Jacques ROMAIN

Hier, le syndicat du canal de Berry a visité le site du pont-canal de la Tranchasse, interdit d’accès depuis plus d’un an. Le syndicat a annoncé qu’une étude allait être lancée pour vérifier sa solidité.

JPEG - 35.4 ko
Des membres et agents du syndicat du canal de Berry, hier après-midi, sur le pont-canal de la Tranchasse. - photo y.a.

C’est un dossier sensible auquel le syndicat du canal de Berry a décidé de s’attaquer. Depuis un an et demi, le pont-canal de la Tranchasse, situé sur les communes de Colombiers et Ainay-le-Vieil et classé monument historique depuis 2009, est interdit aux piétons et cyclistes en raison de son état de délabrement.

Hier après-midi, la présidente du syndicat du canal de Berry, Véronique Fenoll, était en visite sur le terrain avec quelques élus membres du syndicat. Tous ont pu constater l’état du pont : pierres qui tombent, garde-corps en très mauvais état… Le compte rendu de l’étude devrait être connu en janvier ou février 2016 Ce rendez-vous était aussi l’occasion pour le directeur du syndicat, Emmanuel Rochais, d’annoncer une nouvelle étape sur ce dossier : « Le syndicat a lancé un appel d’offres pour réaliser une étude sur la solidité du pont. Le résultat de cette offre sera connu ce mercredi. » « Le compte rendu de l’étude devrait être connu en janvier ou février 2016 », ajoute Véronique Fenoll. Le pont va ainsi être passé au crible pour connaître réellement son état. « Il s’agit de ce qu’on appelle une inspection détaillée, précise le directeur du syndicat. Des sondages de pierres seront réalisés sur l’ensemble de la structure du pont. »

Le syndicat a donc avancé sur ce dossier. « Car l’objectif premier est de rétablir la continuité du sentier de grande randonnée 41 (GR 41) qui passe par le pont-canal et qui relie Tours (Indre-et-Loire) au Mont-Dore (Puy-de-Dôme). L’édifice sera aussi un lieu de passage dans le projet du canal de Berry à vélo entre Montluçon (Allier) et Saint-Amand », expliquent Véronique Fenoll et Emmanuel Rochais. Autre objectif : rétablir la continuité écologique, c’est-à-dire « permettre aux poissons de remonter le courant du Cher sous le pont », indique le directeur du syndicat. Car en plus d’être classé monument historique, le pont est également classé « Grenelle ».

Une fois les conclusions connues, le syndicat du canal de Berry va devoir trouver, en fonction des travaux à réaliser, des financements notamment auprès de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne ou encore de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac).

Pour l’heure, même si des personnes continuent à traverser, l’accès au pont-canal de la Tranchasse reste interdit.

Yassine Azoug yassine.azoug@centrefrance.com

voir diaporama du pont et des détails qui illustrent le mauvais état de l’édifice classé monument historique depuis 2009

Les délégués communautaires ont aussi vu, en ce chemin, la possibilité de créer des boucles avec la Loire à vélo, le Canal de Berry à vélo et le chemin de Compostelle

Voir en ligne : Le syndicat du canal de Berry va lancer une étude pour vérifier la solidité du pont-canal

Documents joints

  • Revue de presse (PDF – 1.1 Mo)

    Articles parus dans "Le Berry Républicain" le 25/11/2015

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL