Accueil du site > Entente des canaux du Centre France > L’association > Présentation de l’Entente

Présentation de l’Entente

dimanche 10 octobre 2010, par Jean Bouguereau

8 ASSOCIATIONS S’UNISSENT POUR CRÉER « L’ENTENTE DES CANAUX DU CENTRE-FRANCE »

Canal du Nivernais, Canal de Bourgogne, Canal du Centre, Canal de Berry, Canal d’Orléans, Canal latéral à la Loire, Canal de Briare et Cher Canalisé, voici 8 voies d’eau qui ont décidé de mutualiser leurs moyens et leurs expériences par le regroupement de leurs associations respectives au sein de l’Entente des Canaux du Centre France. L’enjeu est de taille car nous retrouvons dans cette organisation des canaux navigués, des canaux décentralisés (confiés à la Région Bourgogne), des canaux gérés par VNF, soit un vaste imbroglio. La diversité faisant la richesse, l’Entente milite aux côtés de tous pour la reconnaissance et la prise en compte de chacun dans leur spécificité avec deux « idées forces » :

  • Des canaux navigués,
  • Un espace partagé.

La complémentarité de la navigation avec d’autres activités comme le vélo, la randonnée pédestre justifiera l’intérêt des pouvoirs publics et engendrera des efforts en matière d’investissement et de valorisation. A titre d’exemple, la création de la véloroute « Canal du Nivernais » a permis une réappropriation aussi importante qu’inespérée de la voie d’eau, ce que n’avaient pas imaginé les opposants systématiques à ce nouvel axe de circulation. Nos canaux, par leur intégration dans le paysage, sont devenus quotidiens, si bien qu’on ne leur prête plus attention et que l’on oublie leur artificialité, d’où la nécessité d’adhérer à des associations de défense mais aussi de développement (nous ne sommes pas des passéistes ni des nostalgiques).

JPEG - 387.9 ko
Territoire couvert par l’Entente des Canaux du Centre France
( Carte VNF)

Les canaux sont fragiles, susceptibles d’être abandonnés (Berry, Orléans), de ne pas être entretenus de manière constante (Roanne à Digoin), d’être sous alimentés en eau (Bourgogne, Centre) ou d’être soumis à une volonté de destruction des barrages qui permettent la navigabilité (Cher Canalisé). Le regroupement des forces vives au service des canaux est donc de plus en plus nécessaire, les pouvoirs publics et les collectivités, faute de moyens financiers, sont confrontés à des choix qui, on le constate, se font souvent au détriment du patrimoine (vente de biens, décentralisation) et du milieu rural. Paradoxalement, ces voies d’eau constituent des axes de développement économique. Nombre de commerces réalisent une grande partie de leur chiffre d’affaire avec les plaisanciers, le personnel affecté à la voie d’eau consomme et vit à proximité de celle-ci et les nouveaux pratiquants comme les cyclistes ont besoin de services : pédaler dans un désert n’a que peu d’intérêt. Voici donc une expertise que nos associations peuvent apporter aux collectivités, de plus, la richesse des expériences des huit voies d’eau de l’Entente peut enrichir le débat et éviter des erreurs d’aménagement et d’investissement quelquefois lourdes de conséquences. En dehors de cet aspect technique, l’Entente, à travers ses actions, anime les territoires en organisant et en participant à des fêtes, rencontres, conférences comme « De Biefs en Écluses », « La Caravane de Loire » ou la Fête du Nautisme. D’après Jean-Marc Voyot (La rigole N°47)

Liste des canaux représentés

Contact -secrétariat : Mr Jean-Marc VOYOT

Correspondance :

  • Jean-Marc VOYOT
  • 5, Rue du Moulin
  • 58110 CHATILLON EN BAZOIS
  • Tél : 03 86 84 05 66
  • Fax : 03 86 84 52 11
  • email : canal-nivernais@wanadoo.fr

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL