Accueil du site > Les canaux du Centre France > Canal d’Orléans > La restauration du canal d’Orléans va bon train...

La restauration du canal d’Orléans va bon train...

samedi 6 novembre 2010, par Jacques ROMAIN

"La restauration du canal d’Orléans va bon train… En 2009, 3 M€ ont permis la réfection de berges, d’ouvrages hydrauliques et d’écluses. Et pour 2011-2012, 14,3 M€ vont permettre la navigation entre Orléans et Fay-aux-Loges et entre Grignon et Châlette-sur-Loing. "

Voir en ligne : Voir l’article complet ici !

2 Messages de forum

  • La restauration du canal d’Orléans va bon train... Le 13 novembre 2010 à 20:47 , par André BARRE

    Voici un bel exemple, de volonté et d’action des dirigeants du département du Loiret, en faveur de la voie d’eau.
    Avec l’action de l’ANCO, de son président auprès des divers élus.
    Bravo et bon courage.
    André BARRE

  • La restauration du canal d’Orléans va bon train... Le 27 janvier 2011 à 14:47 , par Charles

    Je suis moins béat qu’André.
    Connaissant bien l’état du canal et par conséquent les travaux que demande sa restauration, je trouve que ça va lentement, mais alors si leeeennnteeeeeeeeeemeeeeeeeeeeeennnnnt que c’en est consternant... (on voit bien qu’on est pas au Royaume Uni...)
    Et pourquoi, alors que les écluses sont refaites de Buges à Grignon depuis 2008, attend-on 2012 pour envoyer les bateaux dans cette partie ? 4 ans de perdus. 4 ans de chiffre d’affaire perdus pour les commerces riverains, 4 ans de perdus pour les riverains qui ont vu les travaux se faire avec leurs impôts, et les écluses rester vides de bateaux....
    Et 2020 pour la réouverture totale, quand on voit ce qui reste à faire, ça fait timide et pusillanime, pour le moins. 3 écluses (en relativement bon état) côté Seine pour grimper au bief de partage, puis moins de 10 écluses côté Loire, du Freycinet presque neuf (années 20) pour descendre sur Orléans...
    On dirait que le CG 45 n’a aucune conscience de l’attente dont est l’objet ce canal de la part des plaisanciers, et des retombées financières que sa réouverture engendrera. Quand il l’ouvrira enfin totalement, il y a gros à parier que les élus diront "ah ben si on avait su que ce serait aussi fréquenté, on l’aurait rouvert plus tôt !". On parie ?
    Alors c’est à nous de leur faire prendre conscience de cette attente, et de l’opportunité qu’ils ont. C’est à nous de servir d’aiguillon...
    Parce que les élus, ça a besoin d’être un peu secoués...
    Gentiment mais fermement.
    Charles

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL