Accueil du site > Actualités > Ailleurs, en France ... > L’ESCAUT en devenir - 2011/2012

L’ESCAUT en devenir - 2011/2012

dimanche 24 juin 2012, par Jacques ROMAIN

L’Escaut en devenir - 2011/2012

Phase 2 : Valenciennois – Tournaisis

"L’association Travail et Culture Nord Pas de Calais (France) et le Foyer socioculturel d’Antoing (Belgique) sont porteurs de convictions et de valeurs communes. Ils partagent un même intérêt pour la question du travail qui se trouve au centre des réflexions, ils sont convaincus de la pertinence d’un projet de coopération transfrontalière autour de la mémoire et l’avenir du travail sur le territoire de l’Escaut avec et pour ses populations. L’élaboration, le développement et la mise en oeuvre du projet « L’Escaut en devenir » seront donc le fruit d’un travail commun.

JPEG - 152.8 ko
’’Tournai’’ (Belgique/Belgium), le Pont des Trous sur l’Escaut./ the "Pont des Trous" bridge on the Escaut river.
*Auteur/Author : Jean-Pol Grandmont - Collection personnelle/Private collection). *Document publié avec l’accord de l’auteur

L’Escaut, voie d’eau longue d’environ 355 km, prend sa source sur la commune de Gouy près de Saint-Quentin, traverse la France sur 90 km, la Belgique sur 200 km et se jette dans la mer du Nord aux Pays-Bas. Tout au long de son histoire, l’Escaut s’est retrouvée au centre d’enjeux économiques importants, notamment à l’époque où la voie fluviale constituait pratiquement le seul moyen de transport de marchandises en grande quantité. Cette voie d’eau, voie de communication Nord–Sud, calibrée au gabarit européen de 3000 tonnes pour être accessible aux plus grands bateaux, devrait acquérir une nouvelle énergie avec la future liaison Seine- Nord Europe, canal de 106 km entre Compiègne et Marquion pour relier l’Escaut à la Seine.

Ce projet d’infrastructure euro-régionale peut présenter une véritable alternative au transport routier pour les moyennes et longues distances. Il aura des conséquences sur le développement économique et l’aménagement des territoires qu’il va traverser ou relier tant en France qu’en Belgique. Les territoires du Valenciennois et du Tournaisis bénéficient d’une position privilégiée le long de l’Escaut, d’un environnement économique favorable qui entraîne une activité logistique importante grâce à la présence de grands groupes industriels internationaux dans les domaines de l’automobile, du ferroviaire, de l’agro-alimentaire, de la métallurgie, de l’extraction et la transformation de la pierre calcaire et plus récemment de la santé, lesquels anticipent l’arrivée du canal Seine Nord Europe. Des transformations se dessinent déjà sur les territoires et dans les entreprises...."

Pour en savoir plus, lire le dossier de presse ici

5ème concours de nouvelles 2012 sur le thème : Eau(x) & "l’Escaut et le travail"

Voir en ligne : Association Travail et Culture Nord Pas de Calais

Portfolio

Voyage en bateau entre France et Belgique, samedi 7 et dimanche 8 juillet (...)
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL