Accueil du site > Lettres d’informations > La réforme des voies navigables de France sème l’inquiétude le long des canaux (...)

La réforme des voies navigables de France sème l’inquiétude le long des canaux // The reform of the inland waterways of France spreads worry along the canals.

samedi 26 novembre 2011, par Jacques ROMAIN

La réforme des voies navigables de France sème l’inquiétude le long des canaux.

"Sur le canal de la Scarpe supérieure, quelques mètres en aval de l’écluse de Biache-Saint-Vaast, petit bourg du Pas-de-Calais, quatre cygnes nagent paisiblement. Ils profitent de la douceur de l’automne et du calme de ce canal, qui relie Douai et son intense réseau fluvial à Arras.

JPEG - 446.1 ko
quatre cygnes nagent paisiblement...

Sur le quai, devant la petite maison éclusière, Olivier Senez, lui, n’est pas serein. Chef d’équipe à la division de Douai, qui gère 44 kilomètres de canaux dont 23 de petit gabarit, cet homme de 51 ans dresse un tableau sombre du métier et de son avenir : " Il y a de moins en moins de monde qui passe, pas assez de moyens humains et financiers et le parc des canaux et des écluses vieillit mal. " Depuis trente et un ans, il est fidèle au poste, au service de la navigation qui dépend du ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement.

Fin août, la ministre Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté au gouvernement un projet de réforme. L’objectif est de créer, au 1er janvier 2013, un nouvel établissement public, l’Agence nationale des voies navigables, qui regrouperait sous la même autorité les 400 salariés de statut privé des Voies navigables de France (VNF), qui fêtent cette année leurs vingt ans, et les 4 500 fonctionnaires du service de la navigation. Le Sénat a entamé la discussion du projet de loi mercredi 19 octobre...."

Lire la suite de l’article dans le document joint


The reform of the inland waterways of France spreads worry along the canals.

"On the Higher Scarpe Canal, a few metres downstream of the lock at Biache-Saint-Vaast, a small Pas-de-Calais town, four swans swim peacefully. They benefit from autumn’s softness and from the calm of this canal, which connects Douai and its extensive river system to Arras.

On the quay, in front of the lock cottage, Olivier Senez is not calm. Manager of the Douai division, which is responsible for 44 kilometres of canal, of which 23 are small gauge, this 51 year old man draws a dark picture of the trade and its future : "There are fewer and fewer people, not enough human and financial resources and the canals and locks are deteriorating." For 31 years, he has been a faithful employee, in the service of the navigation which depends on the Ministry of Ecology, Sustainable Development, Transport and Housing.

At the end of August, the minister Nathalie Kosciusko-Morizet presented a plan for reform to the government. The objective is to create, by January 1st, 2013, a new public corporation, the National Agency of Inland Waterways, which would gather under the same authority the 400 non public sector salaried employees of VNF, which celebrates twenty years this year, and the 4.500 civil servants of the navigation service. The Senate started discussion of the Bill on Wednesday October 19th. ..."

translated by Gail Waters

© Tous droits réservés

Read more in the attached document

Portfolio

Article paru dans le Monde du 20-10-2011

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel © Kozlika sous Licence GPL